Comment reconnaître une fosse septique bouchée ?

Comment reconnaître une fosse septique bouchée ?

Des odeurs désagréables sont perceptibles aux abords de votre fosse ? Les écoulements d’eaux usées sont très lents ? Vos toilettes s’engorgent régulièrement ? Tout indique que vous êtes probablement confronté à une fosse septique bouchée. Dans ce cas, vous pouvez tenter, avec prudence et un équipement adéquat, de localiser vous-même le problème. Mais le plus sage est de faire appel à une entreprise d’assainissement qui, forte de son savoir-faire et d’un équipement professionnel, pourra mettre rapidement un terme au problème.

Localiser l’origine du problème

En premier lieu, l’entreprise d’assainissement que vous aurez contactée tentera de poser un diagnostic précis sur le problème rencontré par votre fosse. Bien entendu, elle commencera par vérifier le niveau des boues dans la fosse. Si ce dernier dépasse 50 % il est probable que le mauvais fonctionnement de la fosse résulte de cet engorgement. Autrement, le spécialiste de l’assainissement ouvrira les regards et fera fonctionner les écoulements pour voir à quel niveau se produit le problème. Dès que l’eau ne circule plus au niveau d’un regard, cela permet en effet de localiser le bouchon et de pouvoir mettre en œuvre des moyens adaptés pour le détruire. Si l’eau ne circule pas dès le premier regard, il est par exemple probable que l’engorgement se soit produit dans les canalisations de la maison et que votre fosse septique ne soit pas en cause.

En effet, les raisons pour qu’une fosse septique se bouche peuvent être très variables : canalisation engorgée, dégrilleur obturé, préfiltre bouché, surface d’épandage saturée, bac dégraisseur plein, etc…

Remédier au dysfonctionnement identifié

Une fois le diagnostic posé, l’entreprise d’assainissement se chargera de remédier au problème : nettoyage du dégrilleur, nettoyage et vidange du bac à graisse, dégorgement des canalisations d’entrée ou de sortie de la fosse septique au moyen de matériel à haute pression, vidange et curage de la cuve, réfection de la filière de traitement en sortie, etc… Des travaux plus ou moins importants qui vous permettront de retrouver rapidement une filière d’assainissement individuel efficace et performante !

Vidanger et curer la fosse septique et les canalisations

Pour prévenir l’engorgement d’une fosse septique, l’idéal est de faire procéder à une vidange régulière, tous les quatre ans au minimum, ou dès lors que le niveau des boues atteint 50 % de la hauteur de la fosse. Négliger cet entretien périodique est en effet une cause prédominante dans l’engorgement d’une fosse septique. À l’occasion de cette vidange, il est également important de faire procéder, de temps à autre, à un curage de la fosse septique et des canalisations adjacentes. Cela permet en effet d’éliminer le tartre et les détritus collés aux parois qui, à la longue, peuvent favoriser l’apparition de bouchons. Enfin, il est important de réactiver régulièrement le processus biologique à l’aide de produits du marché ou de yaourts périmés et de ne pas déverser dans la fosse des produits susceptibles de dégrader le processus d’épuration tels que les détergents, l’eau de javel, les antibiotiques, etc.

Un petit partage ? merci ! Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
0Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Reddit
Reddit
0

Faites des trouvailles sur Clic Recherche

Sur ce site, vous trouverez un tas d'infos et bon plan du web ! On passe des heures, à faire des clics et des recherches sur nos claviers, "Clic ! Recherche" tente de vous faciliter la tâche, pour mieux trouver !




id, fringilla quis, eleifend sem, consequat. at libero nec Praesent venenatis,