Acheter un bateau, un rêve pour beaucoup

Acheter un bateau, un rêve pour beaucoup

Pour beaucoup, acheter un bateau est un rêve. Mais pour ceux qui franchissent le cap, et ils sont nombreux, ce rêve ne doit pas se transformer en cauchemar. D’où la nécessité de bien penser son projet et de ne réaliser un achat que lorsque tous les critères de choix ont été validés. En attendant, il est toujours possible de procéder à une location de bateau.

Posséder un bateau pour quel usage ?

Avant d’acheter un bateau, une réflexion doit être menée. Première question à se poser avant d’acheter un bateau : à voiles ou à moteur ? La réponse devrait être assez simple en fonction de votre expérience de marin et de l’usage que vous envisagez. Ce sont en effet deux types de navigation très différents et elles ne séduisent pas nécessairement les mêmes profils d’acheteurs. Deuxième chose, vous interroger sur le type de navigation que vous envisagez : navigation côtière ou croisière ? La réponse, là aussi, sera déterminante puisque les croisières supposent de posséder des couchettes tandis que la navigation côtière, pour la pêche ou les balades, demande un équipement moindre.

De même la taille du bateau est importante. S’il est petit et transportable, vous pouvez l’acheter n’importe où. Surtout, s’il n’est pas transportable, il vous faudra trouver une place dans un port pour l’amarrer. Et c’est là que les choses se corsent car il faut parfois attendre des années avant d’en obtenir une. La première chose à faire est donc de se renseigner sur les disponibilités en la matière. Enfin, vérifiez, en fonction du bateau que vous envisagez d’acheter si vous devez être titulaire d’un permis adapté. Si votre voilier est équipé d’une VHS, par exemple, vous devez détenir le permis de plaisance option côtière en France et le certificat restreint de radiotéléphoniste à l’étranger. Quant aux bateaux à moteur, le permis est requis dès lors qu’ils dépassent 6CV.

Une fois vos priorités déterminées, n’hésitez pas à faire appel à un expert. Le jeu en vaut vraiment la chandelle car cela vous mettra à l’abri des mauvaises surprises, coûteuses, voire ruineuses.

voilier

Déterminez en amont votre budget global

Autre question essentielle : votre budget. Bien sûr, il faut prévoir le prix d’achat du bateau, neuf ou d’occasion, mais aussi les premiers frais : jeu de voile le cas échéant, matériel de sécurité, etc. À ces achats de base, il faut ajouter les frais d’entretien annuels. On estime qu’ils s’élèvent à 10 % du prix d’achat, mais cela peut-être très variable selon que vous confiez votre embarcation en gardiennage en hiver, que vous procédez vous-même ou non au carénage, etc. De plus, il faut régulièrement renouveler l’armement de sécurité et s’acquitter des assurances, y compris pour le gréement d’un voilier. Enfin, pour les bateaux à moteur, il ne faut pas négliger le prix du gasoil, très fluctuant selon les périodes. L’achat d’un bateau, même d’occasion, ne doit donc pas se faire sur un coup de tête, mais être mûrement réfléchi. Si c’est le cas, nul doute que vous prendrez un grand plaisir à naviguer sur votre nouvelle dépendance !

Un petit partage ? merci ! Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
0Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Reddit
Reddit
0

Faites des trouvailles sur Clic Recherche

Sur ce site, vous trouverez un tas d'infos et bon plan du web ! On passe des heures, à faire des clics et des recherches sur nos claviers, "Clic ! Recherche" tente de vous faciliter la tâche, pour mieux trouver !




consectetur mi, quis Praesent vel, amet, Curabitur pulvinar