Choisir le bon portail, une question d’usage !

Choisir le bon portail, une question d’usage !

Au moment d’équiper une maison neuve d’une fermeture extérieure ou de remplacer un vieux portail la question se pose : quel modèle conviendrait le mieux ? La réponse est fonction de l’usage, de la configuration du terrain, du bâti existant et de l’architecture générale du bien immobilier.

Des critères de choix très personnels

Choisir un portail, c’est tout d’abord s’interroger sur l’usage que l’on en a. Si on le laisse ouvert en permanence, il ne servira que lors de départs prolongés. En revanche, si pour des raisons de sécurité ou pour interdire à un chien de sortir du jardin il est important qu’il soit soigneusement clos, il est préférable de choisir un portail solide, facile à manipuler. De plus, il est primordial de considérer l’espace disponible. Si le jardin est vaste, un portail battant conviendra tout à fait puisque l’espace de dégagement sera suffisant. En revanche, si le portail est proche de l’entrée de la maison, un portail coulissant sera préférable, à condition de disposer d’un espace de dégagement sur le côté équivalent à la longueur du portail.

De très nombreux modèles de portail

Battants ou coulissants les portails sont proposés en différents matériaux, notamment le bois, l’alu, le PVC ou l’acier. Les formes disponibles sont également fort nombreuses. Ainsi, un portail battant pourra être ajouré, asymétrique, convexe, demi ajouré, en chapeau de gendarme, en chapeau de gendarme inversé, plein, etc. de même, un portail coulissant peut être bas, pour laisser circuler la lumière, ou haut, pour protéger l’intimité des abords d’une maison.

Traditionnels ou résolument contemporains, les coloris désormais proposés pour les portails sont aujourd’hui très nombreux, permettant ainsi de personnaliser l’extérieur de sa demeure.

Opter pour un portail motorisé ou non ?portail électrique

Autre aspect crucial dans le choix d’un portail, opter pour une version motorisée ou non. Si l’on ne se sert que peu de sa voiture, un portail à ouverture manuelle reste une bonne option. En revanche, dès lors que l’on utilise régulièrement son véhicule, l’investissement dans un système de motorisation est vivement conseillé. Un portail à ouverture automatique est en effet hautement apprécié dès lors que les intempéries sont de la partie. De plus, son ouverture par télécommande évite de devoir s’arrêter, ouvrir son portail, garer son véhicule et refermer le portail.

La motorisation choisie variera en fonction du type de portail, de sa longueur, de son poids et de l’espace disponible. Il pourra ainsi s’agir d’une motorisation à bras, d’une motorisation à crémone, d’une motorisation à vérins ou encore d’une motorisation intégrée. La mise en place de cet automatisme supposera d’amener l’électricité jusqu’aux piliers du portail et donc, de préférence, de faire appel à un professionnel qualifié dans la pose de portails afin d’être certain que l’installation soit aux normes. De plus, en matière de portail motorisé la mise en place de certains éléments de sécurité est obligatoire comme l’arrêt immédiat de l’automatisme en cas d’obstacle ou l’existence de feux clignotants pour signaler l’ouverture ou la fermeture du portail.

Un petit partage ? merci ! Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
0Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Reddit
Reddit
0

Faites des trouvailles sur Clic Recherche

Sur ce site, vous trouverez un tas d'infos et bon plan du web ! On passe des heures, à faire des clics et des recherches sur nos claviers, "Clic ! Recherche" tente de vous faciliter la tâche, pour mieux trouver !




eleifend Phasellus id Lorem et, leo velit,